1114

1969 : la série Up se déploie

Issu du mouvement radical du design italien, Gaetano Pesce pousse sa réflexion autour du design organique encore plus loin avec la série Up, produite par C&B dès 1969. Après avoir impliqué les ouvriers dans le moulage des assises (en les faisant s’asseoir sur le matériau malléable pour lui apporter une forme anthropomorphique) et dans le choix des couleurs, Pesce s’attache cette fois à rendre l’utilisateur spectateur de la conception finale en plaçant le siège dans une enveloppe sous vide. Une fois l’emballage ouvert, l’assise finalise son processus chimique pour se déployer sous les yeux de son acquéreur.

Gaetano Pesce - up serieUn esprit anti-fonctionnaliste

Opposé au modernisme et au design fonctionnaliste, Pesce s’intéresse à la fonction sociale, esthétique et politique du design. La série Up signe un dessin organique engagé dans un processus de fabrication global et renvoyant à des questions sociétales. Le fauteuil Up 5, aussi appelé la Donna, fait ainsi référence à la femme, dans une dénonciation des préjugés masculins qui l’enferment, symbolisés par le boulet rouge attaché au fauteuil. Le déploiement du fauteuil par le packaging fait alors partie du projet, dans une mise en scène méticuleusement préparée.

Le polyuréthane comme matériau innovant

Grâce au polyuréthane moulé, Pesce abandonne la traditionnelle structure porteuse au profit d’une assise monobloc, constituée d’alvéoles. Ce matériau nouveau et la liberté qu’il permet rendra ainsi possible une indépendance entre forme, fonction et image. Une aubaine pour le designer et son approche poétique et artistique du design qu’il ne cessera de poursuivre tout au long de sa carrière.

Gaetano Pesce - portrait

In this article