694

Tajan, vente « Design et Architecture » du 8 novembre 2016.

Une vente assez inégale en terme de résultat avec toutefois quelques surprises en salle. Des montants à la baisse pour toutes les sections et peu de surprises sur les pièces de mobilier ou de luminaire.

Les ventes aux enchères constituent un point d’ancrage pour les marchands, collectionneurs, et design aficionados et les résultats d’adjudications viennent directement impacter la cote de certains objets.

Il est toujours intéressant de poser un regard sur l’ensemble d’un catalogue afin de sentir, dans une certaine mesure, les tendances d’un marché.

Les bonnes affaires sont en salle !

Pour ceux qui en douteraient encore, rappelons que les bonnes affaires se font toujours en salle. Illustration avec ce superbe ensemble de 12 chaises de Sven Markelius (lot 72) estimé 2500-3500 euros et adjugé pour 500 euros, ou encore le luminaire de Carlon Nason & Mazzega  (lot 93) vendu 700 euros au marteau.

Cette vacation proposait un ensemble de 254 lots répartis en quatre sections (*1). 44 lots de luminaires, 57 lots de céramiques, 112 pièces de mobilier et 41 autres pièces diverses (tapis, bougeoirs, …).

Permis les pièces importantes, on notera une petite table basse de Georges Jouve (lot 7), un canapé des frères Campana (lot 238), une spectaculaire console de Pucci di Rossi “Les ailes du désir” (lot 184) ou encore un cabinet “Selinonte” d’Elisabeth Garouste  (lot 176). Toutes sont restées invendues. 

Sur une grille de lecture des adjudications déployées sur 8 tranches (*2), on note une forte absence de preneurs sur tous les lots au dessus de 7000 euros. Dans les tranches inférieures, seulement la moitiés des lots qui ont été vendu. Tous les lots dont l’estimation moyenne se situait au dessus de 15000 euros n’ont pas trouvé preneur.

Le chiffre d’affaires total réalisé se monte à 565.463 euros frais inclus. Il représente moins de 49% du CA prévisionnel (*3). Dans l’ensemble, toute les catégories sont tirées vers les estimations basses voir inférieures pour bon nombre de lot.

Section Céramique

20 lots ont été vendus sur un ensemble de 57 proposés, soit 35% de la catégorie. Le chiffre d’affaires réalisé sur la céramique se monte à 44.265 euros frais inclus. Les prix de ventes apparaissent plutôt à la baisse. Seul 5 lots ont été vendu au dessus de leurs estimations et nous noterons une décote de 15% en moyenne sur l’ensemble des lots vendus au regard de leurs estimations.

Quelques surprises toutefois avec une céramique de Jacques Blin (lot 33) estimé 1.200/1.500 euros et vendue pour 5200 euros(*4), ou encore le vase cratère d’ACCOLAY de taille importante (lot 36) vendu pour 1950 euros.

Section Luminaire
50% des lots proposés ont trouvé acquéreur dont les deux rares lampadaires Arredoluce (lot 146 et 161). La catégorie réalise un chiffre d’affaires de 73.710 euros frais inclus. La majorité des lots ont été vendu sur leurs estimations basses ou inférieures.

Sur les 4 luminaires de Gino Sarfatti proposés, seulement un est vendu (lot 61). Idem pour Stilnovo. Les luminaires de Charlotte Perriand et Serge Mouille trouvent preneurs facilement.

Maison de vente aux enchères TAJAN.
Le catalogue : ici

 

*1 : Le catalogue est déployé autour de 4 sections : Luminaires, Céramiques, Mobilier et Autres (bougeoir, sculpture, etc…)
*2 : Répartition des ventes par tranche d’estimation
*2 : Calcul réalisé sur une base correspondant à 87% des estimations moyennes
*4 : Frais compris

 

 

In this article